Les îles d’Or : Balade dans Porquerolles !

Hello les amis !

J’espère que votre we se passe bien mais ici la météo n’est pas encore vraiment établie version été ! Alors pour me prouver que je n’ai pas rêvé, je vous partage ma balade sur l’ile de Porquerolles, où c’était le début de la saison estivale, il a déjà 2 semaines !

Vous aviez vu ICI que nous avions mouillé dans la rade de la plage de la Courtade où nous avions assisté à un magnifique coucher de soleil !

Et se réveiller le lendemain au mouillage n’était pas mal non plus !


Porquerolles, mon île !

REVEIL :

Magique …

… calme …

… et sérénité …

… eau limpide …

… un bon café …

What else ?

… Vite un tour à terre !

Mon homme rigole moins pendant qu’on fait les imbéciles ! Hihihi !


PLAGE DE LA COURTADE :

C’est qui la plus heureuse ?

Moaaaaaaa ! 😉

Enfin les pieds sur mon île !

A la Porquerollaise ! C’est à dire ? Pieds nus ! Toujours, pour rester en contact au plus près de ma Terre !

Et ouvrir grands les yeux !

Ne rien rater !

S’émerveiller comme si c’était la 1ère fois ! Même sur la vue de la Villa François Fournier !


LE VILLAGE :

Et enfin y être !

The place « to be » !

La place d’Armes avec l’église Ste Anne !

Mes petites maisons de pêcheurs préférées avec un clin d’oeil à mes copines de Sanary qui étaient malheureusement absentes ce jour là !

Ma ruelle préférée au nom de la femme de François Fournier : La rue Sylvia Fournier !

Evidemment quelles fleurs trouver sur mon île ? Des oiseaux de Paradis !

A la Porquerollaise, je vous ai dit ! La preuve en images ! 😉

Les oliveraies !

Et la plus jolie l’église Ste Anne avec en fond le Fort Ste Agathe !

Ma maison « vanille-fraise » où j’ai passée toutes mes vacances d’enfant au 2 eme étage face au port et au couchers de soleil que je ne ratais jamais !

Chemin du retour toujours dans l’émerveillement !

Je sais désormais d’où vient ma passion pour la teinte turquoise, mon symbole d’été et de liberté !

Je glane des graines d’Eucalyptus que je mets ensuite dans un bocal ! En cas de nostalgie, je plonge mon nez dedans pour m’évader et revenir sur mon île !

Que dire à part :

Wouahhhh ! Et c’est qui, qui est encore là ?

Mon bel oiseau blanc !

Qui me suit le long de la plage de la Courtade !

Jusqu’au bout où se repose désormais Papa !

Déjà le retour ! Mais une part de moi est restée là ! A jamais !

Merci à mon Homme d’avoir réussi à modifier son emploi du temps et à mon cousin, pour m’avoir permis de revenir là où je veux finir ma vie ! Mon île, ma Terre, Porquerolles, my Love !

Là où je retrouverai Papa ! A revoir en vidéo ICI !

Merci pour vos messages et à + !

 

Publicités

14 commentaires

  1. Elle est magnifique ton île! Comme je te comprends et comme tes photos font rêver comme toujours …ça donne envie d y aller ❤❤
    Bises à toi
    Evelyne

    J'aime

  2. Sublime! Moi aussi j’ai passé toute mon enfance sur une île en face de Carantec : Callot . Pas le même climat😂mais la même magie! Je te comprends😘

    J'aime

  3. bonjour valérie , merci pour ce voyage encore magnifique hi, hi,

    original tes graines d’eucalyptus dans le bocal , pour les souvenirs
    bon lundi et semaine bis

    J'aime

  4. ccou valérie, quelle magnifique ile, c’est vrai que ca fait rever nous avons en France de biens jolies régions
    et vous en parler avec tellement d’amour que s’en est très émouvant, comme toujours.bisous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s