Mercredi 21 Mars 2018 : Une journée irréelle !

Hello les amis !

Mercredi 21 Mars, premier jour du Printemps fut une journée marquée d’une pierre blanche ou plutôt d’une nuée de flocons en forme de plumes immaculés, qui s’est abattue sur Marseille ce matin !

Malgré le mal-être et la peine que je me trainais depuis quelques jours, cet épisode neigeux m’a rempli le coeur de joie et m’a rendu le sourire !

Je me suis dit que mon Papa allait être super heureux de voir cela du fond de son lit face à la baie vitrée, lui qui aimait autant la neige que la chaleur et la mer !

En fait, mon Papoute, mon papa, le plus beau, le plus grand, le plus fort …

était en train de voler dans les plumes des anges qui voulaient l’emmener pour rester encore un peu parmi nous ses filles, ses petits enfants, l’amour de sa vie et ses amis si nombreux …

 

ou bien il était déjà la-haut à faire une bataille de polochon avec mon tonton Jean, qui a toujours été le premier à l’entrainer pour faire des bêtises car Daddy était un être malicieux, bon vivant, drôle, gai et indestructible tout en étant hyper-sensible ! C’était la Force tranquille, gentil, entier et toujours de Bonne Humeur !

En fait, c’est à ce moment là qu’il est parti …

Cette journée qui s’achève relève du mauvais rêve ! J’aimerais me réveiller en me disant qu’il n’a pas pu neiger le premier jour du Printemps et que mon papa, le premier homme de ma vie serait toujours là !

Mais ce n’est malheureusement pas le cas, aussi ne m’en veuillez pas, je vais faire une pause quelques jours avec le blog et les réseaux, le temps de m’en remettre !

Merci pour vos messages et à + !

 

A très vite Papoute, Daddy, Le Wallon, Dominique, Doumé … PAPA, je t’aime ! Ta Kipuce !

Publicités

50 commentaires

  1. J’ai été très émue par votre message, on ne se connait pas, pourtant je me suis sentie triste également et
    touchéé par votre chagrin, sans doute cette sensibilité éxarcerbéé qui est en moi et que je reconnais aussi en
    vous. Vous savez la vie nous envoie des épreuves très douloureuses que nous gérons comme nous pouvons
    avec plus ou moins de facilitées car personne n’a la recette miracle pour savoir comment faire ou nous comporter face à ce que nous vivons.J’ai moi aussi vécu des choses très dures et j’ai encore des souffrances
    en moi depuis 34 ans, des blessures qui ne fermeront sans doute jamais, je ne veux pas en parler là, car je
    ne veux pas l’étaler sur le blog aux yeux de tous, j ‘ai l’impression de me retrouver en vous, à la fois forte et
    fragile, mais sachez qu’en ce moment de douleur que vous vivez, si ellevous parait trop grande et trop lourde à porter, vous regarderez votre mari et vos enfants, à ce moment là vous vous raccrocherez à eux de
    toutes vos forces et vous souviendrez desjours heureux pour soulager votre chagrin, et on dit que le temps
    efface bien des tourments, mais il faut laisser le temps au temps, le soleil va revenir plus tard, mais il reviendra.
    En tout cas je pense bien à vous et vous embrasse. Amitiées

    J'aime

  2. Tu viens d’ecrire Un bel hommage à ton papa. Prends soin de toi et repose toi. Je sais que tu es entourée par ton mari aimant et enfants. Mes pensées à ta chère maman qui soit se sentir bien seule aussi.🙏🏻🙏🏻🙏🏻😰😘

    J'aime

  3. Plein de pensées pour toi. C’est un des moments les plus difficiles de la vie de perdre ses parents. Même si l’on s’y préparait, on devient orphelin, et le manque est immense.

    J'aime

    • Merci pour ce compliment qui me va droit au coeur ! Je lui ressemble déjà au niveau optimisme et bonne humeur en plus de notre passion commune pour la bière ! Mais si en plus tu trouves que c’est aussi physiquement, je suis la plus heureuse ! Merci

      J'aime

  4. Cela fait 3 ans que mon papa d’amour a pris le chemin des étoiles, 3 ans qu’il ne se passe pas une seule nuit sans qu’il ne soit présent dans mes rêves… On dit que le temps guéri la peine, il l’apaise un peu c’est tout, mais je sais que d’où il est il me voit et est fière que je continu mon petit bonhomme de chemin que j’avais mis quelques temps entre parenthèse… Surtout prend grand soin de toi, douces et tendres pensées.

    J'aime

  5. Je ne laisse jamais de commentaires mais j’ai ressenti une émotion immense.Toutes mes pensées vont vers toi, ton papa et toute ta famille.
    Je t’embrasse.Flo

    J'aime

  6. bonjour ma primprenelle , merci pour ce bel hommage, et merci encore de nous faire rentrer dans cette belle intimité. prend soin de toi et le temps qu’il te faut , je serais là encore pour toi à ton retour , milles bisous cécile pivoine 30

    J'aime

  7. Cela fait 4 ans que mon frère et ma maman sont partis à 4 mois d’intervalle. Aussi je comprends votre grande douleur. Toutes mes pensées sont avec vous, chère Pimprenelle. Je vous embrasse bien fort, même si nous ne nous connaissons que par blog interposé .

    J'aime

  8. Pimprenelle, je pense très fort à toi en ce moment si douloureux. N’oublie pas qu’il sera toujours là pour toi.
    je voulais te dire merci aussi pour tout ce partage, tu illumines chacune de mes journées.
    Affectueusement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s